Biographie
Danièle Couture auteure
Je suis née à Victoriaville, au sein d’une famille de sept enfants, et à la suite de quatre garçons, passablement dissipés, qui adoraient jouer des mauvais tours. Moi qui affichais un naturel plutôt solitaire et rêveur, j’étais comblée! Mais le bon côté car il y en a toujours un, paraît-il ─, c’est que, très tôt dans la vie, j’ai appris à me protéger. Jeune, j’ai parfois utiliser mon crayon pour « survivre », alors qu’aujourd’hui, je tente de vivre de ma plume... À l’âge de quatorze ans, nous sommes déménagés à Montréal. En plus de mes études, je m’adonnais à la peinture, la sculpture, l’écriture, et j’adorais voyager, lire des romans d’amour ou des livres de psychologie. Puis je suis allée vivre à Trois-Rivières j’ai entrepris un baccalauréat en arts plastiques. Par la suite, je me suis mariée et j’ai eu la chance d’avoir deux enfants, une fille d’abord puis un fils. Je les adore! À trente-huit ans et de retour à Montréal, après quelques années passées dans les Maritimes, j’ai débuté ma carrière de sténographe officielle. Pendant ce temps, j’ai toujours continué à écrire, à suivre des ateliers d’écriture, à peindre, rognant des heures ici et là, alors que je travaillais et m’occupais de ma famille. Comme beaucoup de femmes, je cumulais bien des postes! À court de temps, et avant de souffrir de tous les maux, j’ai délaisser le monde de la couleur pour m’en tenir à l’univers des mots. Au bout de tous ces efforts, une autre source de joie m’attendait : la publication de ma trilogie« Le chic, le chèque et le choc » chez Libre Expression! Quel choc ce fut pour moi et quel bonheur de voir mes romans en librairie! Par la suite, l’idée m’est venue d’écrire un essai sur ce que sont devenues les amours d’aujourd’hui. « Le coming out des hétéros » a aussitôt été publié aux éditions Le Dauphin Blanc. Alors voilà, j’aime apprendre, j’aime la vie et c’est à travers toutes ces passions que je me suis définie et que je poursuis mon chemin aujourd’hui.